Augustin Tine sur une éventuelle intervention militaire en Gambie : «Le Sénégal est prêt»

Dakarmidi – Le ministre des Forces armées, Augustin Tine a assuré que  «Le Sénégal prendra ses responsabilités» en cas d’intervention militaire en Gambie dont notre pays sera aux commandes.

En phase avec la Cedeao, l’Union africaine et les Nations unies, le ministre de rappeler dans les colonnes du Quotidien que «le président Jammeh a dirigé la Gambie pendant 22 ans». «Il aura été aux élections pour lesquelles les règles avaient été posées par lui-même. Aujourd’hui qu’il a perdu et que M. Barrow a gagné, je crois comprendre que le Président Jammeh entendra raison. Et que le 19 janvier il laissera la place à M. Barrow, le Président élu. C’est la volonté de la Cedeao et c’est la volonté du monde entier. Il a perdu, il doit accepter qu’il a perdu. Et que naturellement, qu’on fasse en sorte qu’il puisse se retrouver quelque part et vivre tranquillement sa vie. Le 19 il devra partir», insiste le ministre des Forces armées face à la presse.