Après le Brexit, la France peut-elle assurer seule la sécurité de l’Europe ?

Dakarmidi – Après le Brexit, qui signifie la sortie du plus gros budget militaire de l’UE, le secrétaire d’État américain a confirmé vendredi le désengagement américain pour la défense de l’Europe. La France est désormais la seule puissance militaire de l’UE selon France24.

Sans le savoir, Rex Tillerson, le secrétaire d’Etat américain (l’équivalent du ministre des Affaires étrangères) a apporté sa contribution, vendredi 31 mars, au débat qui agite l’Union européenne (UE) et les candidats à l’élection présidentielle française à propos d’une éventuelle défense commune des vingt-huit (bientôt vingt-sept).

Lors d’un passage éclair à Bruxelles pour une réunion de l’Otan, il a déclaré, péremptoire, que les pays membres de l’alliance « qui n’ont pas de programmes concrets pour dépenser 2 % du PIB en matière de défense d’ici à 2024 doivent les mettre en place maintenant ». Il a ainsi, dès son premier sommet de l’Otan, confirmé les soupçons européens quant aux intentions de Donald Trump de remettre progressivement en question la protection accordée par Washington à ses alliés européens.

L’Otan, cette alliance militaire héritée de la Guerre froide, constitue le cadre de cette attitude protectrice adoptée par les États-Unis à l’égard de l’Europe. L’alliance garantit notamment l’entraide de ses membres en cas d’agression. Les États-Unis stationnent ainsi plusieurs dizaines de milliers de soldats en Europe – près de 100 000 en fin 2016 –, dont 34 000 en Allemagne et 12 000 en Italie, par exemple.

La Rédaction