Pour défendre le président Sall, les lieutenants du « Macky » bombardent l’opposition

Dakarmidi – Quand on s’attaque au général du « Macky », le président Sall, il faut forcément s’attendre à un retour de bâtons. Samedi dernier, 17 mars 2018, Dr Cheikh Kanté, Seydou Gueye et Pape Mael Diop, ont tous lancé des missiles en direction de l’opposition. Laquelle ne rate aucune occasion pour vilipender le président de la République.

Dans cette volée de bois verts contre l’opposition, c’est la voix du gouvernement qui donne le ton. Pour Seydou Gueye, l’opposition est insignifiante…Macky Sall n’est par leur égal. « En 2012, les lampes étaient éteintes dans tout le pays. Aujourd’hui, elles sont toutes allumées. Ils ne veulent pas du bien aux sénégalais. Macky Sall a fait la différence au niveau des femmes, indispensables pour le développement » peste t-il.

Sans prendre de gants, le Baye Fall de Macky, le ministre chargé du Plan Sénégal Émergent (Pse), Dr Cheikh Kanté, ajoute: « Devant Macky Sall, il n’y a pas d’opposition. Laquelle n’a pas de programme. Ce rassemblement montre que les gens ont déjà voté et ont choisi le Président Sall, parce qu’ils suivent la cadence. En 2012 il n’y avait que 400 Mégawatts et aujourd’hui, ont est passé à 8.000 Mégawatts. Si Macky était là depuis 1960, le Sénégal n’en serait pas là aujourd’hui. On doit aller ensemble pour réélire Macky Sall au premier tour en 2019. Si je suis Baye Fall, Pape Mael est le double Baye Fall de Macky ».

D’aprés l’obs, il semble que les lieutenants de Macky sont prêts à contre attaquer et ne vont pas lésiner sur les stratégies. Et tous les moyens sont bons pour laver à grande eau le pape de l’Apr. « il ne faut pas trop polémiquer. Nous on travaille, les opposants qui parlent de gauche à droite n’ont que ça. Laissons les parler et continuons de travailler pour le pays » a renchéri Pape Mael Diop.

Aujourd’hui, dit le responsable apériste de Dakar, la seule bataille qui vaille est la réélection du président Sall au premier tour en 2019. A cet égard, Pape Mael Diop appelle tous les responsables et militants de l’Apr à enterrer la hache de guerre afin de voir dans la même direction. Puisque la réélection du candidat Sall doit primer sur les intérêts personnels.

Mame Mbaye Niang s’est lui aussi invité à la danse. Le ministre du tourisme a lui aussi décoché des flèches à l’endroit de l’opposition. « Je n’ai pas suivi le président, parce qu’il est président ou qu’il porte de belles cravates, je l’ai suivi pour son programme, son ambition pour le Sénégal. Tout sénégalais a le droit de donner son point de vue, mais ceux qui disent que le Ter et la Cmu ne sont pas bons, se trompent. Au Sénégal, il y’a une crise des valeurs et non une crise économique. Puisque dans ce pays, on défend des voleurs, pris la main dans le sac » dira t-il.

La rédaction