Par conviction (par Raymond A. Sagna)

Le Sénégal s’est réveillé aujourd’hui avec l’instauration de l’état d’urgence demandée par le Président de la République Macky Sall. Convaincu que cette décision fait partie des mesures fortes attendues par le peuple sénégalais, il n’en demeure pas moins que pour ma part, le Président de la République a coupé la poire en deux.

En effet, ma conviction est que parmi toutes les mesures attendues, le confinement et la mise en quarantaine des sites considérés comme épicentre de la pandémie auraient été plus sécuritaires. D’autant plus qu’il n’existe ni vaccin, ni remède encore connu pour guérir la maladie. En décrétant l’état d’urgence, les populations continuent à se déplacer bien que conscient de la gravité de l’heure, mais tenaillé par la crainte de perdre son emploi pour certains et nourrir la famille pour d’autres jusqu’à vingt heures.

Le plus inquiétant dans tout cela c’est que chaque jours qui passent, de nouveaux cas positifs au coronavirus sont enregistrés par dizaine dans le pays, déjà le Ministre de la Santé a annoncé ce matin sept nouveaux cas et la journée ne fait que commencer. Pour ma part, j’opte pour l’auto confinement tout en invitant le peuple sénégalais à suivre cette voie seule gage de sécurité puisqu’il est certain que nous n’avons pas les moyens de faire face à une propagation de grande ampleur de cette pandémie.

Raymond A. Sagna
Journaliste

Laisser un commentaire