L’handicapée agressée innocente son présumé bourreau

Nger Mamadou Mbow, l’Agent de sécurité et de proximité (Asp), jugé pour violences et voie de faits, a plaidé non coupable. Rougui Thiam, présumée victime, dans cette affaire, a, lors de son audition, blanchi son présumé bourreau.

« Non, lui ne m’a rien fait. On m’a embarquée, on m’a jetée dans la fourgonnette, mon cou s’est heurté aux chaises. Ce sont les policiers et un autre agent qui m’ont jeté dans le véhicule. Lui, c’est après que je l’ai vu. Ce n’est pas moi qu’on a battue. Lui, ne m’a rien fait. Ce n’est pas moi qui suis montrée en mauvaise posture sur cette vidéo. Moi, j’ai été arrêtée alors que je me rendais à l’Immeuble Kébé. Nous étions en train de quitter quand ils nous ont interceptés. Nous n’avions rien fait. Je faisais la manche pour avoir de quoi nourrir ma famille », reconnaît Rougui Thiam. Qui insiste :

« Ni l’Asp ni le policier ne m’ont donné de coups. Mais, ils m’ont jetée violemment dans La fourgonnette. Ce que je reproche aux agents, c’est juste le fait qu’on m’est jetée violemment dans le véhicule ».

La Redaction