Les séances de dialyse par semaine qui étaient fixés à trois (3), viennent d’être réduites par l’Etat du Sénégal à 2

Dakarmidi  – Selon les informations du porte-parole des hémodialysés, El Hadj Ndiaye, les autorités gouvernementales ont brandi l’argument d’un déficit de fonds. Cette situation impacte les centres de dialyse qui se retrouvent confrontés à un manque de kits pour effectuer les dialyses.

Près d’un million d’insuffisants rénaux sur l’étendue du territoire

Les insuffisants rénaux tirent la sonnette d’alarme sur cette situation qui pourrait augmenter les risques de morbidité. Il faut rappeler qu’au Sénégal, 800 mille cas aigus ont été recensés et 20 mille en phase terminale pour l’année 2019.

Laisser un commentaire