Les impertinences de la communication publique au Sénégal (par Ahmadou Fall)

Comme « parler c’est s’écarter de soi pour se confondre avec tous… », communiquer c’est adresser un message à un ou plusieurs destinataires.
Face à face avec Serigne Mountakha : Idrissa Seck attendu à Touba, ce lundiSélectionné pour vous :
Face à face avec Serigne Mountakha : Idrissa Seck attendu à Touba, ce lundi

La communication consiste à envoyer un message à une cible en utilisant un canal adapté, un code déchiffrable et accepté, donc conventionnel.

Il est opportun d’insister et de poser le débat de la communication verbale (écrite et orale) mais aussi et surtout de la communication par les gestes et symboles !

Cette autre forme de communication, souvent négligée et non moins expressive, est la plus délicate.

Ces derniers jours, nous avons été servis par les autorités et autres personnalités du pays, d’une communication en dessous de ce qu’on peut et doit attendre d’elles !

Du « dessert du Tirailleur Sénégalais » par le Président Macky SALL au « Qibla » d’ Idrissa SECK, candidat à sa succession, en passant par la honteuse « Place de l’Europe » au cœur de l’Ile de GOREE, haut symbole des atrocités et de la barbarie des Européens en Afrique, pour ne citer que ces exemples !

Comment comprendre la lettre d’excuses d’Idrissa SECK qui avait promis de revenir sur cette affaire, mais seulement après le Ramadan, par respect à ce mois béni, ce mois de PARDON et de GRÂCES ?

Pourquoi revenir avant terme (au lieu de laisser le terrain à ses lieutenants de « REWMI ») pour citer nommément Sidy Lamine et Bamba NDIAYE, leur accordant ainsi une audience qu’ils n’ont pas ?

Vivement une communication maîtrisée, réfléchie et filtrée avant de parvenir aux oreilles et regards attentifs et avertis des récepteurs.
Le sénégalais de la génération 2.0 voire 4 est un destinataire alerte. Ce qui fait que les paroles et autres gestes souvent « banalisés » suscitent des réactions et atteignent des proportions insoupçonnées !

Remuer sa langue mille fois dans sa bouche avant de parler… Consulter, toujours consulter, encore consulter avant de parler, de déclarer ou de faire quoi que ce soit lorsque votre posture vous expose ! Telle est la devise d’un grand Homme: de « grandes oreilles » et des « yeux partout », une « toute petite bouche » et des mains pas « trop lourdes »… Mais pas « trop légères et baladeuses » non plus…

Ahmadou FALL