Le patron de Prometra installe le Sénégal dans la psychose des médicaments cancérigènes

Dakarmidi – Apres le scandale des produits périmés, nous voici en plein cœur d’une polémique sur des médicaments déclarés cancérigènes. Et c’est le président de Prometra International, Eric Gbodoussou, qui soulève le scandale en déclarant à l’opinion que « plus de 400 médicaments interdits de vente en Europe et aux Usa, et contenant des parabènes (substances cancérigènes), sont en vente dans nos pharmacies». Une déclaration qui n’a pas fait long feu, car la réponse du directeur de la Pharmacie nationale, le professeur Amadou Mokhtar Dièye, ne s’est pas fait attendre: ‘’Impossible ! Car, le Sénégal dispose d’un système de vpharmacovigilance’’. Nous voilà au-devant d’une situation qui nous laisse perplexe. Car Prometra International qui a fait cette sortie est une organisation reconnue par l’Etat.

Les Sénégalais s’attendent à de meilleures explications de la part de Prometra, mais aussi des autorités sanitaires afin de voir clair dans cette affaire.

Ce qui est sûr c’est qu’une liste de 400 médicaments circule déjà dans le net, publiée dans le site du journal ‘’Le Monde’’ dans un article en date du 23 juin 2018, mis à jour le 29 juin

Yerimpost