Le coordonnateur national de la Plateforme »Avenir Senegaal Biñu Beug », décerne un carton rouge à l’Etat du Sénégal

Dakarmidi  – Également, Directeur du Centre africain pour le commerce, l’intégration et le développement (CACID), Cheikh Tidiane Dièye l’Etat a une grande part de responsabilité dans l’explosion actuelle des cas pour avoir donné l’impression à la population que l’épidémie n’était plus virulente.

« Dans la première vague, il y a eu un vrai problème au niveau de la sensibilisation et de la prise en charge dans la communication gouvernementale. Il y a eu énormément d’avancées et de reculades, de brouillages dans les messages du gouvernement.

Lorsque malheureusement, les taux de de contaminations ont commencé à baisser, les autorités ont tout de suite pensé que c’était terminé et on s’est presque relâché.

Alors que tant qu’il y a un virus dans le pays, la maladie n’est pas éradiquée », a-t-il déclaré devant le Jury du dimanche, ce 24 janvier sur Iradio. Selon lui, dans la perception que les populations ont de la maladie, l’Etat est fautif.

Toutefois, Cheikh Tidiane Dièye est conscient qu’il faut faire face à cette crise sanitaire. Ainsi, à propos du vaccin contre le coronavirus, il prône une bonne stratégie de vaccination à l’image des autres campagnes contre d’autres maladies