La demeure de Sokhna Aïda sous haute surveillance

La demeure est lourdement barricadée et sous haute surveillance. L’entrée est filtrée. Des escadrons de la gendarmerie sont garés devant la porte.
Un ballet incessant de voitures défile. A l’intérieur de la résidence des tentes sont érigées, des moquettes tapissent le sol et des hauts parleurs sont accrochés.
Le plus frappant, c’est les badauds venus nombreux avec des seaux pour chercher de la nourriture à emporter.