Khalifa Sall dans de sales draps, le Procureur va saisir un juge d’instruction

Dakarmidi – Le procureur de la République face aux journalistes ce vendredi, a tenu à donner plus de précisions sur l’affaire relative au présumé détournement de deniers publics au niveau de la mairie de Dakar, le maître des poursuites affirme que c’est le Directeur de l’Administration et des Finances (DAF) qui lui-même, a dit devant le maire socialiste que tous les papiers présentés étaient faux.

Serigne Bassirou Gueye révèle que des collaborateurs du secrétaire à la vie politique du parti socialiste ont contrecarré les sorties de ce dernier. Pour lui,  ceux à qui, le maire de Dakar déclare avoir remis du riz, ont estimé  n’avoir jamais rien reçu. Le procureur ajoutera que  même les responsables du « Gie Tabar » ont réfuté la thèse défendue par Khalifa Sall.

« Je dois préciser qu’on a jamais demandé à Monsieur Khalifa Sall, de donner des noms de personnes ayant bénéficié de l’aide qui constituerait les dépenses des 30 millions de francs CFA par mois. Ce qu’on lui a demandé, c’est plutôt de donner la preuve du 1 milliards 800 millions dépensés. Mbaye Touré (le Daf) a lui même dit que toutes les pièces présentées étaient sans fondement. Il a répété ça à la Dic et en confrontation avec son chef », a précisé le Parquet.

Pour la suite du dossier le chemin qu’il a pris est très simple : « Je vais saisir dès la semaine prochaine le juge d’instruction sur ce dossier pour des faits d’escroquerie portant sur les deniers publics, de détournement de deniers publics, de faux et usage de faux en écritures, entre autres, à l’encontre de Khalifa Sall et autres. »

La Rédaction