Khadim Gadiaga: « 30% des bénéficiaires de la bourse sociale n’habitent pas la commune »

Des voix se sont levées dans la commune des parcelles assainies pour dénoncer la lenteur dans la distribution des aides alimentaires. Membre de la commission communale de distribution, Khadim Gadiaga apporte des éclaircissements.

La correction

Selon Khadim Gadiaga la lenteur notée dans la commune des parcelles assainies est due « à la correction de la liste communale des bénéficiaires de la bourse sociale ». Un acte qu’il salue à sa juste valeur.

Les bénéficiaires

Pour l’ancien lutteur « 30% des bénéficiaires de la bourse sociale n’habitent pas la commune des parcelles assainies ». Ce qui est selon lui « inadmissible et c’est vraiment déplorable ».

Les explications

« Ces gens ne peuvent pas bénéficier de l’aide alimentaire qui doit les revenir parce qu’ils sont bloqués dans leurs régions d’origine » révèle-t-il. par ailleurs Il félicite le maire Moussa Sy et le préfet pour le travail qu’ils abattent tous les jours.