Explosion de colère sur Langue de Barbarie … (photos)

Des pêcheurs de la Langue de Barbarie ont manifesté leur ras-le-bol, ce matin devant ce qu’ils qualifient d’arnaque sur les licences de pêche. En plus de bloquer l’entrée du pont Moustaph Malick GAYE, ils brûlé des objets. « Nous avons payé tous les droits de licence pour une durée d’un an. À peine 2 mois de travail, on nous informe que les licences sont expirées », a dénoncé Mama FALL, un des manifestants.

« Trois grosses pirogues ont été arraisonnées sans raison par les Mauritaniens et de petites embarcations, aujourd’hui. Ce sont des millions de FCFA perdus. Nous n’en pouvons plus », a-t-il ajouté.

« S’ils (garde-côtes mauritaniens) vous arrêtent, ils vous dépouillent de tous vos biens. Mêmes, les téléphones portables et les bâches de protection sont emportés. Vous rentrez avec vos habits », a-t-il ajouté.

« Nous souffrons alors que l’État, garant de notre sécurité, reste silencieux. La brèche nous tue. La plupart des femmes de Guet-Ndar n’ont plus de maris à cause des accidents meurtriers sur le canal », a-t-il crié.