Centre de Traitement des Épidémies de Yoff : Les médecins doctorants en grève

Après l’ire des contractuels acrimonieux, la fièvre monte chez les médecins doctorants du Centre de Traitement des Épidémies de Yoff qui ont décrété 48 heures de grève renouvelables. Sans contrat, voilà deux mois qu’ils n’ont pas non plus perçu leurs salaires, rapporte le journal L’AS.

Les médecins doctorants -ceux qui sont entre la 6e et la 8e année et qui n’ont pas encore soutenu leur thèse- ont décrété deux (02) jours d’arrêt de travail pour réclamer deux (02) mois de salaires.

Selon le représentant du collectif regroupant lesdits médecins, Dr Dossolo Sanogo, les autorités sanitaires les font travailler sans contrat, sans salaire, sans transport ni motivation.

Une lettre de revendication adressée au ministère

“Nous avons adressé une lettre au Ministère pour faire par de nos revendications. Nous avons déposé un pré-avis de grève auprès de notre supérieur le Pr Cheikh Tidiane Ndour. Sans réponse, nous avons décidé d’aller en grève”, a-t-il détaillé.

Dr Dossolo de poursuivre :“La prime de risque des infirmiers et des médecins équivaut à notre salaire. Un médecin diplômé a un salaire de 600 000 Fcfa, plus une prime de 60 000 Fcfa. Nous qui n’avons pas encore soutenu, on nous paie 150 000 Fcfa”, s’est-il plaint.

De l’injustice notée

A l’en croire, même un infirmier -censé être sous l’autorité d’un médecin doctorant- gagne 261 000 Fcfa, plus une indemnité de 150 000 Fcfa. Le collectif compte prolonger le mouvement d’humeur aussi longtemps que leurs revendications ne seront pas satisfaites. Le CTE de Yoff accueille plus de 100 patients infectés au coronavirus, dont la plupart des cas sont asymptomatiques.

Laisser un commentaire