Ansoumana DIONE : « je resterai fidèle à mes convictions. »

Dakarmidi- Si ailleurs, la politique est l’art de gérer les affaires de la citée, au Sénégal, c’est tout à fait autre chose. Ici, malheureusement, pour les hommes et femmes qui s’y activent, depuis les indépendances à nos jours, faire de la politique est synonyme de gestion d’intérêts personnels. La preuve, ils étaient vingt-sept à avoir déposé leurs dossiers de candidature au Conseil Constitutionnel, malgré l’inconstitutionnalité de la loi sur le parrainage. Leur seul souci est d’accéder au pouvoir mais pas la défense de la Constitution. Aujourd’hui, chacun des cinq candidats cherche des alliances entre acteurs politiques, avec des promesses entre eux-mêmes, ignorant totalement le peuple souverain. Et, tous les moyens sont bons pour assouvir leur désir de s’enrichir. D’ailleurs, c’est ce qui explique la ruée vers le camp présidentiel où l’argent est distribué, en plus des postes de responsabilité à négocier sur le dos des populations. Avec ça, comment les préoccupations des citoyens seront-elles prises en charge ? En tout cas, si ces individus continuent de trahir leur peuple, moi, Ansoumana DIONE, je resterai fidèle à mes convictions d’être seulement au service des populations, pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Rufisque, le 29 janvier 2019,

Ansoumana DIONE, Jaamu Askan wi, le Serviteur du Peuple, candidat à la candidature pour l’élection présidentielle de 2019