Affaire Dash Plan : Cinq personnes arrêtées

Dakarmidi-  Dans l’affaire « Dash Plan », ce scandale des trois listes circulant sur les réseaux sociaux et contenant des noms, numéros de téléphone, adresses et profils de femmes supposées « faciles », s’adonnant à la prostitution Libération informe que cinq personnes, dont un étudiant et un commerçant, ont été arrêtées par la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité.

Le journal rapporte que les premiers de l’enquête relèvent une affaire de chantage à des fins financières.

Derrière ce «Dah Plan» qui regroupait les noms et numéros des «filles faciles», se cachait une sale opération de chantage. En effet, les administrateurs du groupe faisaient chanter les victimes en leur demandant de l’argent pour retirer leur nom du groupe.

Le mode opératoire : récupérer le nom et le numéro d’une fille formellement identifiée avant d’exposer la victime dans un groupe WhatsApp. La jeter en pâture, la harceler.

Les mis en cause sont en garde-à-vue depuis hier mardi, selon Libération.