Adama Barrow, il prête serment et devient un président en exil

Dakarmidi – Adama Barrow deviendra officiellement dans quelques heures, le Président de la République de Gambie. Il sera investi loin des terres gambiennes compte tenu du statu quo qui prévaut à l’incertiture qui a perduré.  Les conditions son en train d’être réunies pour une belle cérémonie emprunte de solennité et de symbole comme le veut la Constitution gambienne.

Le président de la Commission de la CEDEAO, est à Dakar depuis hier. Il devrait assister à cette investiture qui est censée être chapeautée par la Cedeao avec l’appui des autorités du Sénégal. Mohamed Ibn Chambas, l’envoyé spécial des Nations unies dans la sous-région, devrait également être présent. La cérémonie doit se tenir, pour respecter la constitution gambienne, en territoire gambien et devant des juges. Et l’ambassade, remplit ces conditions. Des magistrats gambiens qui ont fui le régime de Jammeh seraient attendus à Dakar.

Toutes ses conditions réunies, le président de la Gambie va finalement  prêter serment même si cela se passe hors des frontières de son pays. Dès lors, il deviendra un président en exil. Contraint de rester dans un pays voisin par son prédécesseur qui s’accroche au pouvoir. Une situation inédite qui doit vite être dépassée car n’honorant guère la sous-région ouest-africaine.

La  Cedeao, le Sénégal et tous les autres dirigeants intéressés par une sortie pacifique de cette crise doivent se mobiliser et créer les conditions d’un retour paisible du président de la République Gambienne dans son palais, où se trouve sa vraie place. Le même travail doit être mené afin de permettre aux milliers de gambiens, d’étrangers et de touristes de regagner la Gambie qui a besoin de  ses fils, d’avoir une stabilité et de se développer.

La Rédaction