Serigne Moussa Nawel nommé Dieuwrigne de Serigne Mountakha Mbacké, un nouveau souffle d’espoir pour Idrissa Seck

Dakarmidi – Idrissa Seck continue tranquillement ses visites un peu partout dans le pays sans bruit ni aucune forme de communication. Il n’hésite pas non plus à informer son ami et confident de longue date Serigne Moussa Nawel, de ses déplacements et de son projet présidentiel, celui de vouloir véritablement changer le visage du Sénégal. Le temps s’est aussi rétréci car dans quelque 13 mois, le combat tant attendu mettra aux prises Macky Sall et son « ennemi juré » de toujours Idrissa Seck.

Même si Serigne Mountakha est devenu le 08é Khalife de Cheikhoul Khadim, détenant ainsi le legs de ses aïeux, cela ne saurait être un gage de victoire pour Macky Sall. Car, faudrait aussi le signaler, les populations de Touba ne sont pas du tout du camp présidentiel, bien au contraire leur vœu principal est de faire partir Macky Sall de la tête du pays en 2019, et cela est un mal nécessaire pour elles, et une réalité que personne ne peut ignorer.

Idrissa Seck tisse sa toile tranquillement, son confident de toujours est devenu par la force des choses, loin de tout hasard Dieuwrigne de Serigne Mountakha Mbacké, un indice de plus pour l’ex-PM, qui plus est, jouera puissamment sur la balance des décisions, alors Touba va droit vers la neutralité pour éviter les positions partisanes qui pourront nuire à son image.

Idrissa Séck mesure l’ampleur d’un tel défi, d’ailleurs il ne cesse de se laver à grande eau au fil des ans sur des décisions parfois à l’encontre de la communauté mouride que prenait souvent l’Etat alors qu’il était tout-puissant PM. En 2013, le patron de Rewmi annonçait que c’est devant Serigne Moussa Mbacké Nawel que Serigne Saliou lui donné des instructions pour aller voir Wade en 2007, il ajouta que Serigne Moussa Mbacké Nawel vivant peut bien témoigner de la véracité de cette rencontre.

Il avait aussi, pour attirer l’attention de la communauté mouride, rappelé le manteau que lui avait offert Serigne Mourtada Mbacké avec lequel il aime se promener tous les matins après la prière.

Aujourd’hui avec l’avènement de Serigne Moussa Nawel, Idrissa Seck va davantage noyer la politique de Macky Sall à Touba, car le mouride ne trahit jamais le serment d’amitié et de fidélité, car pour eux, cela est même pire que l’apostasie.
La guerre intelligente s’annonce rude, très rude, le peuple se détache de plus en plus d’un homme qui veut avoir à la prochaine présidentielle un score de 60% dès le premier tour, et cela ressemble à une utopie ou à vouloir chercher une aiguille dans une boîte de foin, alors même qu’elle n’y a jamais été placée.

La rédaction

Idrissa Seck renouvelle son serment d’allégeance à Serigne Touba Serigne Mountakha Mbacké

 

Idrissa Seck effectuant un ziar à Serigne Sidy Makhtar Mbacké

 

Idrissa Seck effectuant un ziar à Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké

 

 

Idrissa Seck en compagnie du porte parole des mourides Serigne Bass Abdou Khadr