Serigne Mountakha Mbacké « Un pays ne se construit pas dans le divertissement, le jeu ou la plaisenterie »

Dakarmidi – Le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, a appelé hier, lundi 29 octobre 2018 les Sénégalais au travail, à la retenue et à la discipline, rappelant qu’un pays « ne se construit pas dans le divertissement, le jeu ou la plaisanterie ».
Concernant le pays, « chacun doit faire de son possible pour réussir la mission qui lui est confiée pour le développement (…) Un pays ne se construit pas dans le divertissement, le jeu ou la plaisanterie. Qu’on évite aussi la jalousie, la suspicion et qu’on cultive l’amour entre musulmans’’, a dit le Khalife par la voix de son porte-parole lors de la cérémonie officielle du grand magal de Touba.
Cette cérémonie a vu la participation de plusieurs délégations de pays, des autorités diplomatiques, de responsables de familles religieuses. La délégation gouvernementale a été conduite le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye.
‘‘Chaque Sénégalais doit faire don de soi et se soumettre à la rigueur de la discipline personnelle avant d’exiger le respect des autres’’, a rapporté Serigne Bassirou Abdou Khadr, le porte-parole du khalife.
Le guide religieux a invité à bannir le langage de la ‘’haine’’ et de la ‘’division’’, tout discours qui peut ‘’menacer la paix et la cohésion sociale’’.

Plusieurs milliers de fidèles et de visiteurs – des millions selon les organisateurs – ont investi les principales rues de Touba, dimanche, pour commémorer l’édition 2018 du magal, un évènement annuel commémorant le départ en exil de Serigne Touba, Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme.
A en croire l’Aps, la fièvre du magal était visible à travers les principales artères des différents quartiers de la cité religieuse, de Madiyana à Garage Darou, en passant par Guy Mbind, Dianatou, Kaddgui, Sam, Darou Rahmane, Darou Minam, Garage Darou, entre autres.
Partout, à travers les coins de rue ou presque, des tentes sont dressées par les associations de « dahiras » pour des récitals de khassaïdes, poèmes dédiés par Serigne Touba au prophète Mohammed (PSL).
La cérémonie officielle du magal s’est déroulée hier, lundi 29 octobre 2018 à la Résidence Khadim Rassoul en présence du Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké.
La délégation gouvernementale à cette cérémonie est dirigée par le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye. Des diplomates et des chefs religieux ont assisté à cette rencontre.
La rédaction