Recettes gazières dans le Macky: 21 000 FCFA par Sénégalais et par an

Dakarmidi – La galaxie autour de Macky Sall se glorifie de recettes gazières de 16 800 milliards de F CFA dans les trente ans à venir provenant de l’exploitation du gaz de St Louis, et c’est son partage qui a été l’objet du Xaware de Diamnadio, appelé concertations.

Il importe de clarifier tout cela pour le peuple. 16 800 milliards sur 30 ans, c’est 560 milliards par an. Dans trente ans, il y aura au moins 26 millions de Sénégalais. La génération future de Macky Sall aura donc 21 000 FCFA par an, sans tenir compte de l’inflation. En vérité, une poignée de riz, presque zéro. La génération de 2022 aurait 35 000 FCFA par an et par personne, c’est- à dire 100 francs par jour. Voilà l’exploit de Macky Sall le géologue féru d’économie.

Dans cette affaire, on nous cache la vérité. Il s’agit avant tout d’un partage physique de la production de gaz naturel. Donc pour simplifier, il faut savoir sur chaque 100 m3, quelles sont les parts respectives du Sénégal, de la Mauritanie, de Kosmos, de BP, Timis Corporation, Franck Timis, Aliou Sall ? C’est le point de départ de toute réflexion et c’est une exigence de la transparence soulignée dans la constitution. Il nous faut des volumes d’abord avant tout.

En tout état de cause, tout ceci n’est pas à l’avantage du Sénégal. Nous avons trois puits positifs au Sénégal, GTA soi-disant sur la frontière, Teranga et Yaakarr au sud de St Louis en territoire sénégalais et un puits sec en Mauritanie.

Pourquoi avoir choisi de mettre la plateforme sur la frontière et non en territoire sénégalais? Ceci est à l’avantage de Kosmos, BP, et de la Mauritanie, mais pas du Sénégal. Macky Sall a accepté. Voilà le vrai problème !

Mamadou Lamine Diallo Tekki

La rédaction