Phénoménal, en 48 heures, Françoise Hélène Gaye câble 200.000 sénégalais, un coup de génie de Assane Diouf depuis sa cellule

Dakarmidi – Malgré la horde de détracteurs sur les réseaux sociaux, les calomnies et autres insanités à grande échelle, parfois même orchestrées depuis le Palais de la République, la célèbre chroniqueuse est restée indemne et concentrée sur ses sujets : le cas de Assane Diouf et le départ de Macky Sall. Même si les pro Macky et ceux-là qui à visage voilé avancent des idées fallacieuses, loin de toute vérité, la dame quand à elle, demeure solide comme un roc, et son grand public sur Facebook a décidé de rester fidèle à sa démarche, une chaîne de solidarité s’est dressée autour d’elle, une sorte de bouclier, près de deux cent mille sénégalais connectés sur sa page, suivant avec attention ses chroniques incendiaires.

Ce qu’il faut aussi reconnaître, c’est que le duo Assane Diouf – FHG est un fait inédit dans notre forme de politique, en plus ample, dans notre scène politique, un fait de Dieu, destiné à sauver tout un pays du « Macky ». Voila pourquoi, il y’a une série d’agitation et d’excitation qui dévalorisent la pensée initiale de certains activistes et qui plombent la simultanéité de leur stratégie.
FHG est devenue sans le vouloir, une icône, une perle ramassée au milieu d’un tas de pierres, dont la mission est d’épauler un petit génie, sorti de nulle part, qui a surpassé tous les professionnels de la communication, avec un langage clair à la portée de tout le monde. Même en prison, personne n’arrive à faire mieux que lui; Assane Diouf est un thérapeute qui connait les maux de ses patients et qui a comme par magie, la potion qui les guérit.

Depuis la prison, il continue à défrayer la chronique, et aujourd’hui, personne ne peut dire quels seront les lendemains de cet « aruspice » du micro et de la parole. Loin des injures, Mame Mahtar Guèye de Jamra dit que la bouteille de ce phénomène est remplie de vérités difficiles à ingurgiter.

La rédaction