Ngouda Fall Kâne « Le Sénégal n’émerge pas, il immerge et évolue à l’envers »

Dakarmidi – Se prêtant, ce lundi 25 juin 2018,  aux questions de la presse, Ngouda Fall Kâne, aux côtés de son secrétaire général national Serigne Abdou Latif Diène,  a tenté de répercuter les  » lamentations  » des populations dont celles des paysans rencontrés à Tpoouba. Ainsi se désolera-t-il du prix du kilogramme d’arachide fixé, selon lui, à 325 francs en plus de la mauvaise qualité des graines livrées en guise de semences.

À l’en croire, le monde paysan est en train de vivre des moments de marasme qui plombent plus que jamais leur émancipation économique. Il évoquera la situation des enseignants qui tardent, regrette-t-il, à entrer en possession de leurs rappels.

Ngouda Fall Kâne de taper sur la table :  »J’ai mal quand je me rends compte que la gabegie est généralisée. Le Sénégal n’émerge pas, il immerge. Il évolue à l’envers. Les Sénégalais ne se nourrissent pas de notations. Le Pse est une farce! Macky a lamentablement échoué. Nous en avons marre de la façon dont fonctionne ce gouvernement ».

« Nous n’acceptons pas qu’ils utilisent l’argent de l’État pour faire de la politique. À Touba, à cause de leur parrainage, des gens sont en train de distribuer du riz, du sucre, des enveloppes de 50.000 frs pour se faciliter la collecte de signatures. J’invite les populations à bien réfléchir pour ne pas reconduire cette équipe qui brille par son incompétence et son manque d’humilité » tance t-il.

Parlant de loi sur le parrainage,  Ngouda Fall Kâne parlera d’erreur monumentale.  » Il a creusé un trou noir et géant dans l’histoire de ce pays. Il aurait dû laisser les gens s’exprimer librement.  »

Selon dakarmatin, pour lui,   » aller en solo à l’élection est un suicide et une entreprise vouée d’emblée à l’échec  ». Il dira souhaiter une bonne jonction des forces en présence pour faire partir l’actuel régime de la plus fluide des manières.

Autre point essentiel de son discours : cette fraude qui se prépare, selon lui, à Touba.  » J’ai vu des cartes d’identité nationales sur lesquelles il est inscrit que le propriétaire ne peut pas voter parce que ne figurant pas dans le fichier électoral. Je l’ai vu personnellement…  »

La rédaction