Mobilisation de l’opposition contre le parrainage : Macky Sall se réjouit de l’adoption et tire sur Idy et Cie

Dakarmidi – Macky Sall de Paris où il séjourne, a réagi hier 19 avril 2018, suites aux manifestations de l’opposition contre contre l’adoption par l’Assemblée nationale des projets de loi instituant le système de parrainage au Sénégal.

Le chef de l’Etat qui recevait les militants de l’Alliance pour la république (Apr) à la Résidence de l’Ambassade du Sénégal à Paris, après des audiences avec hommes d’affaires français n’a pas raté les détracteurs de son régime.

Macky Sall qualifie d’historique pour la démocratie sénégalaise l’adoption du projet de loi sur le parrainage. « Aujourd’hui, le Sénégal a environ 300 partis politiques. Il y’a déjà dans le bureau du ministre de l’Intérieur une vingtaine de demandes d’agrément. Ça veut dire que si rien n’est fait, d’ici l’élection à venir (Présidentielle 2019), nous pouvons nous retrouver avec plus de 500 partis politiques ». C’est devenu de l’anarchie » a t-il dit.

Pour lui, si la situation n’est pas jugulée, ça va entrainer le blocus du système électoral. « On n’a jamais vu nulle part part dans le monde, une élection présidentielle ou même des législatives où on se retrouve avec cinquantaine de listes ». Très en verve, le chef de l’Etat souligne que malgré tout, la majorité aménagé des plages de convergence à l’opposition.

« L’Assemblée a pris aujourd’hui (19 avril 2018) sur elle-même de diminuer le taux, de le fixer à 0,8% minimum et 1% maximum. Cette loi, ce n’est pas pour éloigner qui que ce soit. D’ailleurs nous le pouvons même pas. Parce que ce n’est pas le gouvernement qui gère le processus de dépôt des candidatures. Je crois que le peuple sénégalais de par sa maturité a su déjouer une manipulation de l’opposition » a tonné le président Macky Sall.

La rédaction