Makhtar Guéye, ferme-la pour une fois… (Par Mor Talla Gaye)

C’était encore quel hôtel, le jour de la Saint-Valentin? Une fille dont le pére joue les preux chevaliers de la bonne vertu se fait hara-kiri en pleins flirts pour être gentil. Encore le pére vertueux qui en remet une couche, le jour de la Tabaski en changeant des noms musulmans pour une série à son goût jugé salace pour y mettre des noms chrétiens. Pendant ce temps-là dans des familles musulmanes, beaucoup de parents chrétiens fêtaient l’Eid El Kébir dans une communion que l’on ne retrouve que dans les joyeuses chorales de Pâques. Mais qu’est-ce qui a pu piquer ce Makhou de la bonne vertu pour se faire si petit et déclencher l’ire d’une partie de la communauté, gens du livre?

Ce ne serait pas pertinent ni équitable ni juste qu’un chrétien s’indigne pour si peu de salives déversés par la bave impertinente de ce « vilain » petit canard, donneur de leçons qui n’existait que par le sobriquet de frére à Latif Guéye. Tais-toi Mame Mahtar. Ce serait une bonne maniére de rendre service à la religion musulmane que tu defends avec ostentation et mépris de l’autre. Tu cours les médias, pour exister par ta faconde et tes grosses envolées et saillies verbales soporifiques…Épargne nous ton bon sens polémiste et intéressé…Toutes ces années à exister dans le trés vide contenu d’une Ong Jamra qui est morte avec un de ses fondateurs Latif Guéye. Lui avait de la retenue, de la classe et une personnalité qui se faisait respecter sans prendre la parole. Toi Makhtar tu es loin du compte. Alors fais un effort au moins. Ce n’est pas trop te demander…Déwénaty!
M.T.G

Laisser un commentaire