Macky Sall attendu le 06 février à Abu Dhabi, énième tentative pour convaincre les Émirats Arabes Unis de MBZ*

Dakarmidi – Macky Sall n’a pas de flair dans les affaires. Au moment où le monde s’ouvre, où les pays s’entraident à coup de milliards de dollars, Macky Sall désire demeurer un bon élève de la France. Le Sénégal sous son règne a perdu toute attraction dans les pays du Golfe. Les rabatteurs d’affaires sont mis à l’écart ainsi que les arabophones éclaireurs qui balisaient le terrain avant que le Chef de l’Etat ne se rende dans ces pays qui détiennent des réserves en milliards de Dollars inépuisables. Évidemment que le Président de la République est loin de maîtriser la culture arabe et toutes ses dérivées. Raison de son échec dans sa politique de partenariat gagnant – gagnant avec ces Émirats. Sa visite à Abu Dhabi ne sera que brève (48 heures) et sans saveur, à son image naturellement. Des sénégalais de la diaspora, aux expériences avérées dans la recherche d’investisseurs le taxent de méchant et d’individualiste. Décidément si ce ne sont pas ses frères ou les membres de sa belle famille ou leur clans respectifs, Macky Sall ne veut pas que les autres sénégalais s’enrichissent surtout quand il s’agit d’affaires de dizaines de milliards.

Après Abu Dhabi, le Président se rendra à Addis Abeba, capitale éthiopienne, pour le 33é sommet de l’Union Africaine qui se tiendra du 9 au 10 Février et qui aura pour thème cette année « Faire taire les armes : créer des conditions propices au développement de l’Afrique ».

La rédaction

*Mohamed Ben Zayed = prince héritier d’Abu Dhabi et Ministre de la Défense des Émirats Arabes Unis