Macky Sall a-t-il peur des votes sanctions?

Dakarmidi – Le Président de la République redoute les votes sanctions, c’est le moins que l’on puisse dire vus les différents revers que subit son camp. Les révoltes jaillissent de partout, et nombreux sont ses partisans déçus et trahis lors des investitures, qui ont décidé en de petits groupes organisés, dans le silence, de balayer d’un revers de main ses consignes de vote. Pour éviter la cravache du « Macky », ils ont tous décidé de garder leur sérénité, de ne point montrer leur colère et d’attendre le jour J pour exhiber à leur tour, leur motion qui sanctionnera Benno Bokk Yaakaar.
L’heure est si grave, que le Président lassé de sortir la cravache, a décidé enfin de caresser dans le sens du poil les « rebelles ». Cette nouvelle technique est loin de convaincre par exemple un Galass kaltom Mbacké ibn Serigne Bara, actuellement député dans cette 12é législature, qui a été écarté des listes par le Président, ce dernier, pour avoir eu écho via les renseignements généraux de certains propos désobligeants que le marabout aurait tenus à son encontre. À kolda, à Ziguinchor comme à Touba, l’heure est grave, les militants s’entredéchirent et se regardent souvent en chien de faïence. La pré campagne aura finalement été exclusivement réservée pour le Président comme pour son PM, que pour des réglages, des réconciliations et pour le remodelage des angles. Les choses ne sont pas non plus rentrées dans l’ordre, il suffit d’un peu pour que ça explose.
À suivre…

La rédaction