Link BDK – CDC : les dessous d’une grosse arnaque?

Dakarmidi – Le tour est joué, la machine est huilée. Aliou Sall, petit frère du Chef de l’Etat,est assis sur deux mines d’or. La Banque de Dakar et la Caisse de Dépôts et Consignations. Le Président Macky Sall avait affirmé, alors opposant, qu’il était inadmissible de laisser entre les mains de Karim Wade, autant de pouvoirs. Il était aussi le théoricien de la dévolution contre la monarchie, une telle trouvaille qui avait conduit le peuple à sévèrement sanctionner Wade en 2012. Aujourd’hui, celui qui prônait la rupture et la patrie avant le parti, a tout bonnement changé de fusil d’épaule et de cap, faisant pire que son prédécesseur. Après avoir mis à l’aise financièrement sa belle famille, il fait cap sur l’avenir de son jeune frère, ce dernier, considéré comme le géniteur de la Banque de Dakar, et le tout puissant nouveau directeur général de la Caisse de Dépôts et de consignation. Le link de ses deux boites permettra de faire de grosses affaires, surtout qu’à la BDK, le grand protecteur n’est autre que le Président de la République himself. Aliou Sall étant un pion important en charge de promouvoir les activités de cette structure sur le plan relationnel. Et aujourd’hui, la dynastie Sall a sa Banque, sa Caisse de Dépôts, sa DGID, sa compagnie aérienne, son Trésor public, sa police, son armée, son parquet, trop de pouvoirs entre les mains d’une seule famille, qui a décidé de dépasser toutes les bornes pour asseoir son autorité, cette dernière qui peut malheureusement à tout moment échouer sur les rives de la décadence.

La rédaction