Législatives – « Benno » et « Kaddu Askan wi » : Un air de revanche dans le sud

Dakarmidi – Réélu en 2012  grâce à la coalition « Bokk Gis Gis », le député maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé saura-t-il trouver les ressources nécessaires pour conserver son poste et prendre sa revanche sur la coalition « Benno Bokk Yakaar » qui l’avait battu à Bignona et Oussouye, et qui entend cette fois-ci conquérir la capitale du Sud ?

Les élections législatives seront âprement disputées dans la région de Ziguinchor, notamment entre la coalition présidentielle « Benno Bokk Yakaar » et l’Union des centristes sénégalais (UCS) dirigée par Abdoulaye Baldé. Mais des deux côtés, les choses sont loin d’être gagnées d’avance. La formation de Baldé a connu quelques  départs et pas des moindres.

Quant à l’Alliance Pour la République (APR), elle vit des divisions profondes. Mais des deux côtés des entités politiques qui se disputent les cinq (05) fauteuils de l’hémicycle réservés à la région de Ziguinchor, l’on est conscient des enjeux.

 » Les Législatives sont pour nous un référendum en direction de 2019.  Nous sommes la première force politique à Ziguinchor et à Oussouye.  Mais  à Bignona, il est vrai, nous nous considérons comme des outsiders même si une surprise n’est pas à exclure », admet Taïbou Diedhiou, la tête de liste départementale de la Convergence patriotique « Kaddu Askan wi » que préside Abdoulaye Baldé.

La Rédaction