Khalifa Sall vers un procès, Macky vers la présidentielle : la bévue de l’opposition

Dakarmidi – Il fallait être naïf pour s’attendre au contraire. La caution de Khalifa Sall dans l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar a été rejetée. C’est dire qu’aucune option judiciaire des avocats du député maire de la capitale sénégalaise ne va prospérer. Car, la volonté du camp d’en face, est de juger Khalifa et de le condamner, pour le priver de ses droits civiques.

Ce sera un procès politique et malheureusement, le député maire de Dakar n’a aucun moyen politique, pour faire face. Macky Sall est donc plus que jamais maître du jeu. Et l’absence d’un front soudé de l’opposition, lui donne le loisir, de décider comme bon lui semble du sort de celui, que l’opinion considère comme son plus dangereux adversaire à la présidentielle de 2019.

À quatorze mois de cette élection, et après la grande victoire de son camp aux législatives du 30 juillet dernier, le Président Macky Sall continue de tirer profit du morcellement de l’opposition. Ceux qui avaient poussé Khalifa Sall à quitter la grande coalition de Wade, peuvent méditer sur la grosseur de leur bévue.

La rédaction