ITV – Abdoulaye Mamadou Guissé solde ses comptes avec le Pdt de l’ACT: « Abdoul Mbaye doit nous dire comment il a liquidé la BNDE et comment a-t-il fait pour détenir autant d’actions à la Sonatel »

Dakarmidi- Le président du Mouvement culturel pour le salut du Sénégal « Fulla ak Fayda » (Mcss) et ancien chargé de l’organisation du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) Abdoulaye Mamadou Guissé a accordé un entretien exclusif  à Dakarmidi avec des séries  de révélations.

L’homme politique déterminé dans son combat de soutien à Macky Sall ne compte laisser personne nuire le bilan du Président.

Dans cet interview, le Président Abdoulaye Mamadou Guissé est revenu sur un certain nombre de questions d’actualité notamment la question du gaz et du pétrole sans oublier l’opposition dont il attaque virulement certains membres tels que Sonko et Abdoul Mbaye.

 

DM – Mr Guissé depuis quelque temps vous vous acharnez sur cette opposition, plus particulièrement sur Sonko et Abdoul Mbaye, pouvons nous assimiler cela à de l’acharnement?

AMG – Non pas du tout. J’ai étudié le caractère haineux de ces deux hommes et j’en ai déduit qu’il ne mérite pas de porter la parole du peuple, bien au contraire ils devraient se limiter à raser les murs. D’abord Sonko qui a préféré bafouer toutes les règles de confidentialité de la République et par une attitude responsable et républicaine, la haute hiérarchie a pris la bonne décision de l’écarter des chambres fortes de l’Etat. Pour le cas d’Abdoul Mbaye, il est facile d’analyser son comportement, il a d’abord failli à sa mission en tant que PM, ensuite en tant que banquier et PM a voulu asphyxier notre économie, avec sa peur de l’ouvrir dans le marché international et a la préparer à son futur statut de pays producteur de pétrole et de gaz, cette incapacité d’anticipation bien évidemment l’a poussé à la sortie et cela il ne le doit qu’à son infertilité qu’il ne tire que de son manque de connaissance de la culture sénégalaise.

DM – Et pourtant Sonko défend bien le peuple et ce dernier voit en lui son leader au moment où la chaise du leadership de l’opposition est vide?

AMG – Le Président Macky Sall est élu à 58%, un résultat incontestable, cette partie du peuple qui est avec Sonko est dans les réseaux sociaux, dans la diaspora et chez les jeunes, ceux qui viennent d’atteindre la majorité et qui veulent s’émanciper de leurs parents, elle représente moins de 15%. Ils n’empêcheront pas à Macky Sall de faire naître le rêve sénégalais comme le rêve américain. Le Sénégal est sur la bonne voie et cela se ressent à l’intérieur du pays, ces paysans, villageois oubliés depuis plus d’un demi siècle, ont commencé à goûter à ce rêve de la même manière que le goûtent les citadins. En cela réside la concentration du Président, pour une Afrique meilleure et interconnectée.

DM – Abdoul Mbaye vous répondant a dit il y a quelques jours, aucun espoir n’était possible avec Macky Sall, vous en pensez quoi?

AMG – C’est un homme qui se cherche qui parle, qui a tout fait pour s’enrichir sur le dos des honnêtes sénégalais. Combien de pères et de mères de familles ont vu leurs biens être saisis par Abdoul Mbaye alors qu’il ne leur fallait qu’un peu de temps pour effacer leurs dettes. Combien de villas, d’immeubles, et de vergers ont été saisis vicieusement par Abdoul Mbaye étant banquier, et vendus à des prix dérisoires à lui, à ses amis et membres de sa famille restreinte. Abdoul Mbaye ne doit pas parler de conflit d’intérêt sur nos terres, c’est vraiment nous injurier quand je le vois s’adonner à ce jeu. Il doit éclairer les sénégalais sur les malversations survenues à la liquidation de la BNDE, où sont passés tous 40 milliards de cette transaction, qui sont les hommes qu’il a utilisés pour dissimuler cette grosse escroquerie. Il était PM en ce temps! Qu’il nous éclaire la lanterne! Il doit aussi nous dire comment a-t-il fait pour détenir autant d’actions à la Sonatel qui lui rapportent des milliards chaque année. Qui lui a filé le tuyau, en l’avertissant que le cours de ces actions chuteraient, pour se présenter comme une opportunité d’affaire devant lui. Son frère Cheikh Tidiane Mbaye était à la tête de cette institution. Malgré qu’il ait autant de sous, son monde, ses militants, ses amis, ses collaborateurs souffrent terriblement financièrement, la longévité de sa relation avec ce personnel ne tient qu’à la dignité de ce dernier non à son comportement.

DM – Ne pensez-vous pas exagérer avec de telles accusations

AMG – Que le procureur me convoque, qu’une enquête soit ouverte pour rétablir la vérité face à leur mensonge. Nous continuerons d’être les défenseurs de la vérité, de la justice et de l’équité

DM – Vous pensez être du bon camp quand vous défendez ces principes?

AMG – Oui, absolument !

 

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom