Incursion chez la maman de SONKO: « des choses non conformes au droit se remettent en place » (Colonel Abdoulaye Aziz NDAO)

Dakarmidi – L’affaire de l’incursion des éléments supposés appartenir à la gendarmerie chez la maman de Ousmane SONKO, Ziguinchor, continue de livrer ses secrets. Des témoins avaient cité un certain Nicolas MENDY comme membre des éléments mis en cause. Assez pour que son frère Carlos Mendy brise le silence en apportant, toutefois, des éléments qui accablent la gendarmerie.

Cette sortie n’a pas laissé indifférent le Colonel Abdoulaye Aziz NDAO, figure emblématique de la gendarmerie nationale et auteur d’un brulot sur l’institution.

C’est à travers facebook qu’il rappelle que « La gendarmerie nationale est une institution militaire dont le service est régi par le décret 74.571. Il est interdit dans ce service comme je le souligne dans le tome 2 de l honneur de la Gendarmerie toute mission occulte. L action de la gendarmerie se fait en uniforme et conformément aux ordres des chefs. »

Se référant aux déclarations du frère du gendarme, le colonel soutient que  » la version donnée par le frère du gendarme Vincent Mendy dans Dakaractu met en mal et prouve que les pratiques que j ai dénoncés sont de retour et que des choses non conformes au droit se remettent en place. »

L’ancien gendarme, qui ne fait pas dans la langue de bois, conseille à la hiérarchie de faire face:

« Le haut commandement doit faire face de deux manières. 1 Exiger des autorités politiques et administratives le respect des missions régaliennes de la Gendarmerie en lui assurant une neutralité politique sans faille. 2 Imposer aux unités le respect de l éthique et de la déontologie de l institution gendarmerie en sanctionnant sévèrement toute dérive mettant en cause certains grands principes qui fondent le prestige de la Gendarmerie. »

Pour l’honneur de la gendarmerie…
Par Doxatv.com