Inauguration de l’AIBD. J-50 Et si Macky Changeait les deux dernière lettres BD en AW

AIBD-AIAW2

Le grand député noir Blaise Diagne comprendrait de là haut, où il se trouve. Il ne s’en offusquerait pas du tout alors. Tellement le rêve est africain de voir le nom du Pape du Sopi, Abdoulaye Wade aéroport de Diass. A coup sûr, tout le continent en serait reconnaissant  au Macky Sall, s’il posait un tel acte.

Conçu le 4 avril 2007, le bébé va enfin téter le sein de sa mère, dans 50 jours précisément. Même si pour certains professionnels, ce temps est trop court pour l’exécution des derniers réglages.

Quoi qu’il en soit, le Président de la République marquera l’histoire, s’il invitait  l’ancien Président Wade à l’inauguration du bijou  de Diass dont il est après tout, l’orfèvre qui a tracé les premiers filigranes. Quand bien même, que toutes les finitions, et une partie du gros œuvre ont été réalisées  par son successeur au nom de la continuité  de l’Etat.

Ce 07 Décembre donc, le Sénégal ouvrira une toute nouvelle page de son histoire  « infrastruturelle ». En attendant que le TER sorte de terre, en janvier 2019, soit exactement dans 14 mois.

Par delà, Diamniadio va devenir  en début d’année prochaine, un hub très attractif du fait de sa proximité avec l’aéroport International Abdoulaye Wade (AIAW), que  dis-je ? AIBD pour ne pas anticiper sur l’esprit de grandeur qui animera Macky Sall et qui devrait le pousser à annoncer officiellement le nouveau nom du joyau. Vivement alors que le Président de la République et Me Wade côte à côte, inaugurent ensemble le nouvel aéroport.

Le 7 décembre est donc une date à retenir forcément. Une date qui restera à jamais  gravée, dans la mémoire de tout un peuple. Mais aussi qui ouvre une ère d’espoir et de salut pour une Afrique mère debout à jamais, et confortablement sur les rampe de l’esso

La rédaction