Gamou 2017: les révélations de Serigne Moustapha sur sa relation avec Khalifa, Macky Sall-Al Amine et la prison

Dakarmidi – Le guide des moustarchidines, Serigne Moustapha Sy dirigeant la cérémonie de célébration du Gamou aux champs de course de Tivaouane, a insisté sur sa relation avec le maire de Dakar, Khalifa Sall. Pour lui, « au Sénégal les gens parlent parfois sans rien savoir du sujet en question ».

« Je veux faire des mises au point. Surtout par rapport à ma relation avec Khalifa Sall. Certains diront que je n’ai pas respecté les mots qui ont été dits. D’autres diront que je l’ai laissé dans une situation comme celui dans laquelle il est. Les gens ne posent pas la question de savoir la vérité des faits », a expliqué Serigne Moustapha.

Ainsi, il relate le pourquoi de son silence depuis ces derniers temps sur l’affaire Khalifa Sall.  « Un jour, un ami qui était en prison a demandé à me voir. Il a confié qu’il avait un message pour moi de la part de Khalifa Sall. Je l’ai reçu avec une autre personne qui était bras droit du maire de Dakar. Dans le message, il (Ndlr:Khalifa Sall) a d’abord présenté ses condoléances suite à la disparition de Al Makhtoum. Il a souligné qu’il n’a jamais senti qu’il était en prison jusqu’au jour où, il a appris le décès de notre guide. Toujours dans le message, Khalifa Sall a rappelé que ma venue à la conférence de presse de la mairie de Dakar était même trop comme soutien. Il a demandé à ce que je laisse tout le reste car, c’est un combat politique et juridique ».

Sous un ton plein de punch, Serigne Moustapha dira « Serigne Abdoul Aziz avait parlé du cas Khalifa Sall au président Macky Sall. Ce dernier avait favorablement répondu. J’ai par la suite vu que les mots du défunt khalife était assez suffisants. C’est la raison pour laquelle je n’ai voulu faire aucune intervention car Serigne Abdou y était déjà impliqué. Voilà, c’est ce qui explique mon silence », a confié le guide moral de moustarchidines.
La rédaction