Fuites au BAC 2017 : 13 personnes placées en garde à vue avec des soupçons de vente d’épreuves

Dakarmidi – L’affaire des fuites au baccalauréat 2017 a qui atterrit sur la table des enquêteurs de la Dic, a livré ses premiers résultats. Dans l’enquête enclenchée pour situer les responsabilités, les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) et de la Section de recherches de la gendarmerie ont choisi d’accélérer les choses dans les investigations. Sur ce, treize (13) personnes dont une dizaine d’élèves, ont été arrêtées et placées en garde à vue. La police soupçonne l’existence d’un système de vente d’épreuves avec des intermédiaires entre les vendeurs et les acheteurs potentiels.

Les premiers éléments de l’enquête menée de ce côté-là par la Section de recherches de la gendarmerie, révèlent que les fuites auraient pu être organisées à partir de ce lieu où sont gardées les épreuves du baccalauréat jusqu’à leur ventilation sur le territoire national, souligne L’Observateur. Les gendarmes ont fait une nouvelle descente hier vendredi, dans les locaux de l’Office du BAC après y avoir passer quelques heures la veille (jeudi). C’était pour réentendre le chef des lieux à savoir Babou Diakham. Le sieur est passé à l’oral jeudi. Après ce, une perquisition complète au bout de laquelle des ordinateurs ont été emportés.

La rédaction