Exclusif – Madické Niang candidat de Wade en 2019, ses énormes chances face à Macky Sall ….

« Madické Niang est un homme de son temps, il ne connaît ni la trahison, ni l’infidélité en amitié ….. » Abdoulaye Wade

Dakarmidi – Depuis l’installation de la 13é législature, Me Madické Niang est un des députés les plus pertinents et les plus actifs de l’hémicycle. Sa dernière lettre envoyée au ministre de l’économie et des finances, qui soulignait les disparités sur les données et les statistiques du gouvernement, témoigne de la qualité de ses analyses et du sérieux du rôle d’élu du peuple qu’il veut incarner. Il y a quelques mois, lors des tournées dans les foyers religieux, le Pape du Sopi l’avait intronisé Numéro 02 du PDS sous une acclamation collective. Madické Niang est un homme de consensus, très affable. Respectueux des principes qui fondent la République et incarnant avec rigueur les valeurs culturelles et cultuelles du pays. Sa candidature à l’élection présidentielle ne peut que faire mal à Macky Sall pour de nombreuses raisons que nous énumérons ci-dessous :

* Sa relation avec les foyers religieux

Même si Macky Sall a mis en place un programme très alléchant de réfection des foyers religieux, cela ne peut guère être un gage qui puisse conditionner l’électorat des différentes familles maraboutiques. bien au contraire, ces projets de la présidence ne peuvent en aucun cas rivaliser avec l’idéologie qui fonde ces familles ou encore moins les différentes œuvres, comme code de conduite spirituelle léguées par leurs fondateurs.
Et Madické Niang compte beaucoup de sympathisants dans ces sphères et des amis avec qui il a, un compagnonnage de plus de 30 ans.

* Sa relation avec Touba …..

Madické Niang est un « fils » de Serigne Touba, n’est-ce pas Serigne Saliou Mbacké (ra) aimait dire aux gens de prêter attention à ce natif de Saint-Louis. Partout à Touba, marabouts comme disciples, l’ex ministre d’Etat des affaires étrangères compte énormément de soutiens, et hors des caméras, de hautes autorités de la ville sainte ont déjà pris leur décision de le soutenir une fois que Wade aura « sponsorisé » officiellement sa candidature. Il y a quelques mois, l’honorable député avait organisé un grand meeting à Mbacké, sans aucune préparation au préalable, événement qui avait drainé des centaines de milliers de personnes à la surprise générale.

Madické, un homme courtois, le plan B convaincant de Wade

Karim Wade risque de suivre la Présidentielle de 2019 depuis son écran téléviseur à Doha, et cela n’est malheureusement plus un secret de polichinelle. Mais en même temps, Wade-fils veut contraindre Macky Sall à partir par la voix des urnes en Mars 2019. Et s’il y a une personne à qui Karim a vraiment confiance c’est bien Me Madické Niang. Les preuves sont là, il n’a jamais lâché la famille des Wade, lui qui fut l’avocat le plus présent lors du procès de Karim Wade; pendant son incarcération, lors de son « exil » au Qatar, et le seul à être au courant des termes secrets qui ont conduit à la libération du fils du Pape du Sopi. Sur un autre tableau, des actes qui décrivent la noblesse le comportement altruiste et les qualités morales de Madické Niang; qui laissé sa villa de Fann Résidence à Wade quand l’Etat a mis la main sur la résidence de ce dernier, et qui est resté à ses côtés dans les moments les plus difficiles, où Macky Sall par un coup de génie politique politicien, a disloqué les rangs qu’avait dressé solidement le Pape du Sopi. Madické Niang n’a jamais trahi Wade, contrairement à beaucoup de sa génération ou moins jeunes qui ont sans hésiter, tourné le dos à Wade, prenant acte avec l’histoire avec souvent déraison.

* Madické et Tivaouane …..

Madické Niang est aussi le fils de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Maktum (ra), et ce dernier, même loin de nos terres, puisqu’enregistré dans le registre de l’état civil céleste, a un projet pour le Sénégal, et il en échangeait souvent avec son avocat de plus d’un quart de siècle, qui n’est autre que Me Madické Niang. Serigne Moustapha Sy, lors du dernier Gamou, aux Champs de Course, disait qu’il allait jouer un rôle important dans la Présidentielle de 2019, aux côtés de qui, en faveur de qui? Et tout le monde connaît la sympathie que les Moustarchidins ont pour le frère [Madické Niang] de leur guide moral.
Ces Moustarchidins ont tant souffert de voir leur leader être en permanence à la touche quand à la gestion des affaires du pays, et pour que cela cesse, il faut « anesthésier » le Sénégal et lui faire subir une chirurgie de grande envergure, pour une régénérescence de ses « organes ». Et cela, ils sont persuadés qu’il faille écarter Macky Sall avec intelligence en 2019.

* Madické Niang et les mouvements « Karimistes »

Les mouvements « karimistes » ne sont pas morts, ils sont dans l’eau qui dort, ils sont dans l’ombre qui s’éclaire, pour parler comme, Birago Diop. Et ils n’attendent que le signal de Karim Wade pour les futurs combats à mener. Leurs militants sont attachés à Karim Wade, et vouent un amour fou au Pape du Sopi, qui plus est, avant de quitter Dakar, accompagné discrètement à l’aéroport LSS par Madické Niang, a demandé solennellement à ses troupes et aux « escadrons » de Karim, de rester en alerte.

~ Madické Niang a la facilité d’aborder les populations sénégalaises dans leurs diversités culturelles, il est né à Saint-Louis, et a ses racines à Ndiarème, il peut être le fruit de la promesse que Touba a faite à Wade et la récompense du patriarcat mouride, en s’appuyant sur ce don qu’il a de côtoyer les autres confréries avec aise, en étant au près d’eux l’ambassadeur attitré de sa confrérie mais en même temps, l’envoyé spécial de Wade.
Khalifa Sall est sur le point d’être écarté, Karim Wade « ligoté » à Doha, Idrissa Seck « abattu » à Thiés, et les autres candidats, déjà plongés dans un sommeil de plomb, le « Macky » aura fort à faire si Wade valide la candidature de Me Madické Niang. Un second tour assuré et une nouvelle alternance sonneront comme un exploit pour un peuple qui ne se reconnaît plus dans cette ère malheureuse et désastreuse du « Macky ».

La rédaction