Penda Mbow « Nous avons besoin d’un saut patriotique pour sauver l’école sénégalaise »

Dakarmidi – Penda Mbow, représentante du Bureau professionnel du chef de l’Etat à la Francophonie, a profité de la remise de prix des meilleurs élèves du cycle élémentaire de la commune des Hlm, pour se prononcer sur la crise scolaire qui met en jeu l’avenir des enfants.

« Détruire un pays ne nécessite pas des bombes atomiques. Il suffit juste de bloquer l’école. Il n’existe pas un métier plus noble que l’enseignement. L’effondrement de l’éducation est l’effondrement national. L’école vit une grave crise, nous avons besoin d’un saut patriotique pour sauver l’école sénégalaise » a t-elle signalé.

Selon elle, il faut impliquer de hautes personnalités du pays pour désamorcer la bombe. De ce fait, elle appelle les premiers enseignants que sont Amadou Mactar Mbow, Famara Ibrahima Sagna, entre autres, pour servir de médiateurs, afin de sauver l’école. « Nous devons faire de l’école la priorité des priorités. L’école ne peut arrêter de fonctionner, c’est l’avenir du pays » dit-elle.

A l’en croire, il faut défendre l’école publique, d’où sont sortis de nombreux intellectuels, notamment le président de la République Macky Sall. Elle n’a pas manqué de fustiger la baisse de niveau des élèves et étudiants. Laquelle est résultante d’une crise profonde sans précédent, ponctuée par des gréves à la pelle et un faible quantum horaire.

D’après l’obs, la cérémonie de remise de prix entre en droite ligne de la célébration de l’édition 2018 de la quinzaine de la Francophonie.

La rédaction