Coalition BBY : Macky Sall n’y croit plus

Dakarmidi – La portion congrue (5 ministres) réservée aux « assisards » dans le nouveau gouvernement de Boun Abdallah Dionne, est révélateur de la volonté du Président de la république de compter sur son parti pour remporter la bataille de sa propre succession en 2019. Les crises qui ont fragmenté le Ps d’Ousmane Tanor Dieng et l’Afp de Moustapha Niasse, et la faiblesse de la représentativité électorale de la Ld et du Pit, ont comme qui dirait, convaincu Macky Sall que la coalition BBY est devenue un géant aux pieds d’argile, incapable de contenir les assauts de l’opposition dont les rangs grossissent à vue d’oeil, du fait des nombreuses difficultés qui plombent l’épanouissement des populations. C’est dire que pour le locataire du palais de l’avenue Léopold S. Senghor , le slogan « gagner ensemble, gouverner ensemble » est devenu caduque. Les dernières élections législatives ont beaucoup aidé à la prise de conscience du leader de BBY sur la fragilité de ses alliés. Il s’y ajoute aussi que nombre de proches collaborateurs du Président de la république reprochent aux responsables de ces partis de mouiller peu ou pas du tout le maillot pour défendre ce dernier contre les attaques de ses adversaires. Sous d’autres cieux on aurait refusé d’être ainsi pris pour « quantité négligeable » et on en aurait tiré toutes les conséquences qui s’imposent.

La rédaction