Cheikh Tamim prépare-t-il le retour de Karim Wade?

Dakarmidi – Le Qatar aime le challenge et les risques. Il est un des pays que les Etats-Unis soupçonnent d’aider les branches terroristes à se fortifier sur le terrain du Jihad sans conscience. En effet, l’Emir du Qatar, un grand ami à Karim Wade, a foulé le sol sénégalais et a salué les yeux dans les yeux « l’ennemi juré » de Wade-fils, Macky Sall. L’arabe tient à sa dignité, c’est d’ailleurs ce qui a poussé Mohamed Bouazizi à s’immoler par le feu un 17 Décembre 2010 en Tunisie, et cela avait déclenché le printemps arabe et précipité la chute de Ben Ali. L’arabe tient à ses amitiés, et c’est ce qui a poussé Cheikh Tamim, alors Puissant Émir du Qatar à tendre la perche à Karim Wade, lui offrant un exil doré à Doha. L’arabe va jusqu’au bout de son combat, qu’importe les dégâts qui en suinteront, et ce face-à-face Macky Sall – Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani doit faire réfléchir tous les observateurs, connaisseurs de la culture du « Khaleej ». Certainement des accords seront signés entre les deux états, mais en même temps, l’émir est là, après avoir envoyé plusieurs émissaires, pour demander à Macky Sall de respecter sa part du contrat.
Aux dernières marches de l’escalier de l’avion, Cheikh Tamim a levé la tête pour fixer Macky Sall dans les yeux, refuse de serrer la main que ce dernier lui a tendu, et lui fait une accolade, chez l’arabe une accolade annonce toujours un événement. Son séjour à Dakar s’achève ce vendredi.
Certes 72 heures ne suffiront pas pour arrondir les angles, mais elles permettront à l’Emir, fils de la téméraire Cheikha Mozah, de tâter l’état d’esprit et la psychologie de l’homme qui l’aura séparé de son ami Karim Meissa Wade pendant plus de 03 ans. Affaire à suivre de près ….

La rédaction