ARRESTATION, EN CHINE, DE CINQ ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS POUR TRAFIC DE DROGUE : Toute l’histoire

La Chine allait fusiller les cinq étudiants sénégalais, conformément à ses lois.
Pékin informe Dakar, qui saisit les familles des étudiants “drogués”, pour qu’elles paient, elles-mêmes, les billets d’avions inhérents à leur rapatriement, si elles veulent revoir leurs enfants Le sort réservé à l’une des deux étudiants en état de grossesse. Tout ce qu’il fait savoir sur les circonstances de leur arrestations et les rigueurs auxquelles les étudiants seront soumis, lors de leur rapatriement prévu, la semaine prochaine.

Cinq (5) étudiants Sénégalais ont été arrêtés en Chine. Ils sont trempés dans une affaire de trafic de drogue. Les étudiants en question croupissent dans les prisons chinoises, depuis deux semaines. D’après SourceA, c’est grâce à l’application dénommée, en Chine, ‘’Wechat’’, qu’ils sont tous tombés.

En Chine, les trafiquants de drogue sont,systématiquement, fusillés. Mais puisque Pékin ne peut pas en faire autant avec les étrangers, elle a, purement et simplement, décidé de les emprisonner, en attendant de les rapatrier au Sénégal. SourceA signale d’ailleurs que les Autorités consulaires sénégalaises ont été saisies par la Chine, pour préparer le rapatriement des cinq délinquants sénégalais.

R. SAGNA