Après 100 jours d’incarcération de Khalifa Sall, la ville de Dakar poursuit convenablement son fonctionnement

Dakarmidi –  Si après 100 jours d’absence, l’emprisonnement de Khalifa Sall n’a altéré en rien, au fonctionnement de la mairie de Dakar, le personnel le doit au maire éloigné. Interrogé sur cet état de fait, la première adjointe au maire Mme Soham Wardini, fera savoir qu’il en est ainsi parce que Khalifa a instauré une démarche de travail collégiale qui implique le concours de tous les services au niveau de l’institution publique.

Un travail d’équipe qui transcende sa personne en tant que maire pour un meilleur fonctionnement et des résultats plus probants. C’est dire donc que grâce à cette stratégie managériale de Khalifa Sall que la ville de Dakar continue à travailler convenablement comme si aucun élément du puzzle fut-il le maire ne manque au visage de la ville de Dakar.

La rédaction