WhatsApp interdit au moins de 16 ans, une politique invérifiable ?

Dakarmidi – WhatsApp peut-il vraiment interdit son application aux personnes âgées de moins de 16 ans ?

WhatsApp vient de dévoiler ses toutes dernières règles en cohésion avec celles régissant l’Europe en matière de protection des données privées. Le RGPD – Règlement général sur la protection des données – prévoit, dès le 25 mai prochain, un renforcement des droits des utilisateurs. Ni une ni deux, WhatsApp, propriété d’un Facebook de nombreuses fois accusé de ne pas respecter les données privées de ses utilisateurs, a publié sur son blog des modifications du règlement de l’application. On y retrouve notamment la mention que le service est interdit au moins de 16 ans… dans les faits !

WhatsApp ne peut vérifier l’âge de l’utilisateur

C’est à travers un billet sur son blog que la célèbre messagerie – très en vogue chez les plus jeune – a tenu à clarifier la situation suite à l’adoption du Règlement général sur la protection des données : l’âge requis pour utiliser WhatsApp est désormais de 16 ans ou plus.

Notre mise à jour n’a pas pour objet de demander de nouveaux droits pour récolter des données personnelles. Nous souhaitons simplement expliquer comment nous utilisons et protégeons les données privées que nous possédons à votre sujet […] Pour utiliser WhatsApp, vous devez être âgé au minimum de 16 ans.

Une précision importante lorsque l’on sait que le Règlement général sur la protection des données explique qu’“en ce qui concerne l’offre directe de services de la société de l’information aux enfants, le traitement des données à caractère personnel relatives à un enfant est licite lorsque l’enfant est âgé d’au moins 16 ans. Lorsque l’enfant est âgé de moins de 16 ans, ce traitement n’est licite que si, et dans la mesure où, le consentement est donné ou autorisé par le titulaire de la responsabilité parentale à l’égard de l’enfant.” Autant dire que WhatsApp devra se plier aux règles de l’Europe pour continuer à exister sur le continent.

Seulement voilà : est-il réellement possible de vérifier l’âge de tous les utilisateurs et de bannir ceux de moins de 16 ans ? La réponse semble évidente. N’importe qui peut créer un compte au sein de la célèbre application de messagerie et seul(e) un(e) adulte détenteur d’une autorité est en mesure de l’interdire à une personne en dessous de l’âge autorisé. Avec un accès aussi simple aux nouvelles technologies – les smartphones sont devenus incontournable chez les jeunes – nul doute que cette nouvelle réglementation sera facilement contournée. On imagine mal WhatsApp vérifier le profil de tous les nouveaux inscrits !