Technologie : Instagram jugé pire réseau social pour la santé mentale des jeunes

Dakarmidi – Selon une étude réalisée par des chercheurs de la Société royale de santé publique (The Royal Society for Public Health), il est établi que Instagram, plateforme sociale de publication d’image serait néfaste pour la santé mentale des jeunes. Un rapport publié le vendredi 19 mai par le Mouvement pour la santé des jeunes (Young Health Movement) montre comment le réseau social peut s’avérer dangereux sur la santé mentale des jeunes.

L‘étude s’est appuyée sur le témoignage de 1 479 personnes âgées de 14 à 24 ans. Il leur a été demandé d‘évaluer, à partir de quelques mots-clés “solitude”, “dépression”, “anxiété”, “insulte”, “création de l’image extérieure”, des réseaux sociaux que sont Facebook, Snapchat, Instagram, YouTube ou encore Twitter.

 

Parmi ces plateformes, YouTube s’en sort avec les commentaires les plus élogieux, considéré comme celui ayant “l’impact le plus positif” sur le cerveau des jeunes. Il est suivi de Twitter et Facebook. En revanche, Instagram et Snapchat le sont moins.

Selon Shirley Cramer, la directrice générale de la Société royale de santé publique, ce piètre classement est axé sur le fait que “Instagram et Snapchat peuvent entraîner des sentiments de manque et d’anxiété chez les jeunes”, rapporte AfriqueTopsuccess.

L’organisation se veut prévenante, “les réseaux sociaux en termes de dépendance sont plus dangereux que les cigarettes et l’alcool. Le taux d’anxiété et de dépression chez les jeunes au cours des 25 dernières années a augmenté de 70 %”, conclut-elle.

En revanche, tous les réseaux (Facebook, Instagram, Snapchat, Youtube, Twitter) ont un impact négatif sur le sommeil, le harcèlement en ligne et la peur de rater quelque chose (« Fear Of Missing Out »), ce qui pousse les utilisateurs à toujours être connectés pour ne rien manquer.

 

La Rédaction