Avec Oledcomm, une lampe peut vous connecter à Internet

Dakarmidi – CES 2018 – La start-up française, récompensée par deux CES Innovation Awards, présente la première lampe de bureau dotée de la technologie LiFi.

Après le morse, voici le LiFi. Le principe est le même: des émissions lumineuses sont utilisées pour transmettre des informations d’un point à un autre. La comparaison s’arrête là. Dans le cas du LiFi, ces signaux invisibles à l’œil nu peuvent remplacer le WiFi. Oledcomm, une start-up française, dévoile MyLiFi au CES de Las Vegas, la première lampe capable d’établir une communication en LiFi avec un ordinateur. Il faut simplement ajouter à ce dernier un petit accessoire, qui se branche sur la clé USB.

Cette technologie a plusieurs intérêts. Tout d’abord, les communications en LiFi peuvent fonctionner de jour comme de nuit, y compris lorsque la lampe en question est éteinte. Ensuite, cela permet d’établir un périmètre de communication très réduit. Cette technologie répond aux besoins d’entreprises qui souhaitent bénéficier de réseaux sans fil, sans avoir recours au WiFi qui peut présenter des failles de sécurité. Seules les personnes présentes dans ses murs peuvent se connecter à son réseau. À domicile, l’intérêt est similaire, mais avec des cas d’usages différents. Par exemple, plutôt que de couper le WiFi de toute une maison pour éviter les connexions intempestives d’adolescents au réseau, l’utilisation de LiFi cantonne les connexions sans fil à une pièce donnée.

Utilisable dans des endroits sensibles

En outre, le LiFi permet d’obtenir des débits «jusqu’à 2240 fois supérieurs à ceux du WiFi», assure Benjamin Azoulay, directeur général d’Oledcomm, qui s’appuie sur des tests réalisés en laboratoire. Un niveau qui devrait faire le bonheur des joueurs de jeux vidéo notamment, d’autant qu’il s’accompagne de temps de latence très faibles.

Évidemment, cela a un coût. MyLifi est proposée sur Kickstarter à 499 euros. Il faut, en outre, que la lampe soit branchée sur un port ethernet. Il faut soit avoir une installation prévue à cet effet chez soi (des prises RJ45), soit brancher la lampe sur une prise CPL ou mieux, directement sur une box internet.

D’autres cas d’usages du LiFi sont déjà opérationnels. «Nous déployons du LiFi dans certaines stations de métro. Cela permet de fournir une connexion et de donner accès à une application de guidage adaptée aux malvoyants», explique Benjamin Azoulay. Le LiFi peut aussi être utilisé pour des touristes dans le métro. Ces utilisations nécessitent l’envoi d’informations intramuros, avec une grande précision de la localisation, ce que le LiFi permet. «Le Lifi n’émet pas d’ondes radioélectriques, il est donc utilisable dans des endroits sensibles, comme les hôpitaux, ou chez des personnes electrosensibles», ajoute Benjamin Azoulay. L’intérêt de cette technologie est de pouvoir être déployée sans installations supplémentaires. Les lampes existantes doivent simplement être remplacées par des lampes dotées d’un module Lifi pour entrer en fonction.

PARTAGER
Article précédentMbaxalou Saloum
Article suivantComment faire les ablutions