L’entreprise de Mark décide de faire machine arrière pour au moins trois mois encore

Dakarmidi  – WhatsApp a annoncé vendredi repousser de trois mois le changement de ses conditions d’utilisation après les craintes exprimées par de nombreux utilisateurs que le service de messagerie mobile ne partage des données confidentielles avec sa maison mère, Facebook.

« Nous retardons désormais la date à laquelle les utilisateurs devront relire et accepter les conditions », a indiqué l’entreprise dans un article de blog. Les modifications, qui devaient entrer en vigueur le 8 février, ne seront plus effectives qu’à partir du 15 mai.

Tout cela ne suffit pas, son entreprise touche apparemment à sa fin. Signal et Telegram sont des alternatives à envisager définitivement.