La publicité arrive sur WhatsApp

Dakarmidi – Si vous faites partie des premiers utilisateurs, vous vous souvenez sans doute que la société avait fait de l’absence de publicités son crédo dès sa création, alors pourquoi ce revirement et pourquoi maintenant ? Chris Daniels, vice-président de WhatsApp a justement expliqué au journal The Economic Times que la publicité allait bien faire son arrivée sur l’application de messagerie et que ce n’était donc pas une rumeur.

D’ailleurs une version WhatsApp Business a d’ailleurs vu le jour et servira aux sociétés tierces, dont les annonceurs. L’annonce n’a rien d’étonnante puisque Facebook a racheté WhatsApp en 2014 pour 19 milliards de dollars et souhaite désormais un retour sur investissement. Le départ des deux fondateurs, ayant toujours été opposés à la publicité, lui laisse enfin le champs libre pour monétiser sa pépite…

Chris Daniels a expliqué « nous allons mettre des publicités dans Statut. Ce sera le principal mode de monétisation pour la société et une opportunité pour les entreprises d’atteindre les utilisateurs de WhatsApp ». Ce dernier précise que l’emplacement des statuts est idéal pour placer un format vertical, afin de « de partager du texte, des photos, vidéos et GIF qui disparaissent au bout de 24 heures ».

Au programme, des pubs, des pubs et des pubs

Il ne faudra pas attendre très longtemps pour voir débarquer les premières publicités, puisque Facebook annonce un lancement de la fonctionnalité en 2019. De plus, tout étant centralisé par Facebook, les annonceurs pourront réaliser des Stories publicitaires et étendre les messages sur les plateformes de Facebook Stories, Messenger ou Instagram Stories, en plus de WhatsApp… Où comment être cerné par un message publicitaire, peu importe le service que l’on utilise, en quelques sortes ! Cela risque de plaire à beaucoup.

Le fondateur de WhatsApp Jan Koum a quitté le navire en mai 2018 et avait expliqué il y a quelques semaines, qu’il regrettait profondément cette vente. On comprend désormais un peu mieux pourquoi…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom