Huawei : Un coup dur de plus

Dakarmidi – En pleine expansion dans le marché informatique, avec une progression de 330% entre 2017 et 2018 selon un communiqué, Huawei est contraint de “mettre en veille” ses projets présents et futurs, mais également ses lignes de production, faute de manque de moyens. La très sévère attitude de l’administration américaine envers le fabricant l’empêche de se fournir auprès de partenaires clés : Intel, AMD, Nvidia, Broadcom, Microsoft commercialisent des composants indispensables au chinois.

Selon le DigiTimes, Huawei a demandé en conséquence à ses fournisseurs de suspendre les livraisons pour ses ordinateurs portables, tout en arrêtant ses lignes de production et en mettant de côté ses ambitions futures. Si du côté des smartphones, ce dernier a fait des réserves, il semble qu’il n’en est pas de même pour sa gamme informatique. Quand bien même Huawei pourrait se passer de l’OS de Microsoft pour intégrer un OS libre sous Linux (voire son propre système d’exploitation), il lui est impossible de fabriquer processeurs et puces graphiques.