Les Etats-Unis et l’Europe autorisent la fusion entre Essilor et Luxottica

Dakarmidi –  Juste après le vert de l’Union européenne, la Commission fédérale du commerce (FTC) des États-Unis a annoncé jeudi 1er mars qu’elle mettait un terme à son enquête sur le projet de fusion entre Essilor et Luxottica, n’ayant trouvé aucun élément susceptible d’être préjudiciable pour la concurrence.

Le français Essilor et l’italien Luxottica ont reçu jeudi 1er le feu vert des Etats-Unis et de l’Union européenne pour finaliser leur projet de rapprochement de 48 milliards d’euros, qui doit donner naissance à un géant mondial de l’optique.

Dans sa décision d’autoriser sans condition cette fusion, la Commission européenne souligne que le rapprochement des deux groupes ne portera pas préjudice à la concurrence. « Nos préoccupations initiales n’ayant pas été corroborées par les résultats de la consultation des acteurs du marché, nous pouvons laisser cette concentration se réaliser sans l’assortir de conditions », déclare dans un communiqué Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de la concurrence.

La Commission fédérale du commerce des Etats-Unis (FTC), quant à elle explique : « Evaluer les effets prévisibles sur la concurrence d’une transaction est un exercice reposant spécifiquement sur l’examen des faits et qui prend en compte la dynamique de marché, qui peut varier ultérieurement ». « Ici, toutefois, les éléments apportés ne permettaient pas de conclure que l’acquisition prévue de Luxottica par Essilor soit susceptible de réduire sensiblement la concurrence », poursuit la Commission.

« Le projet de rapprochement entre Essilor et Luxottica doit être finalisé dans la première partie de 2018 après obtention de l’ensemble des autorisations nécessaires », précisent les deux groupes dans un communiqué publié après le feu vert de la FTC. L’action Essilor a accru ses gains en réaction à cette annonce, gagnant près de 6,4% et elle prenait encore 4,5% vers 14h45 GMT. L’action Luxottica, un moment réservée à la hausse après un gain de 5,96%, prenait 5,3%.

Pour Reuters