E-Cfa : L’Afrique de l’Ouest se dote d’une monnaie numérique

Dakarmid – Une monnaie numérique s’apprête à voir le jour au Sénégal au cours de l’année 2017. Créée par une start-up irlandaise e-Currency et émise par la Banque régionale de marché (BRM), cette devise répondra à la réglementation sur la monnaie électronique édictée par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la Banque centrale régionale. D’abord baptisée e-CFA, ses créateurs viennent d’abandonner cette appellation pour éviter toute confusion avec la monnaie d’Afrique de l’Ouest.

Jonathan Dharmapalan est le fondateur d’e-Currency Mint Limited. Cette start-up installée en République d’Irlande a mis au point le e-CFA. Et n’allez pas comparer cette monnaie au Bitcoin, la devise pionnière du numérique.

« Il s’agit d’un billet numérique qui peut s’échanger comme un billet physique émis par une banque centrale, explique Jonathan DharmapalanPour réaliser une transaction, vous pouvez débiter un compte bancaire et en créditer un autre, ou bien vous pouvez échanger physiquement un billet de 10 dollars ou 10 euros qui passeront de votre main à la mienne. Nous avons créé une technologie qui permet cet échange-là de manière numérique. », rapporte RFI.

Les billets physiques sont marqués d’un filigrane et d’un numéro de série afin d’éviter les faux. Les e-CFA disposent eux d’un système de sécurité numérique, à travers un code cryptographique : « C’est une très bonne chose, se réjouit Serigne Diakhoumpa du Fonds souverain des investissements stratégiques du Sénégal.  Plus besoin d’avoir des billets et des pièces dans votre poche, vous faites la transaction avec des machines, or les machines ne peuvent pas vous demander de payer des choses qui ne sont pas dues. Bien sûr, l’informatique peut se pirater, mais toutes les transactions sont quand même tracées ».

Suite à la diffusion de cet article le 12 janvier, la BRM a pris la décision de changer l’appellation de sa monnaie numérique. La BCEAO n’émet pas de monnaie électronique. Afin d’éviter toute confusion entre le franc CFA émis par la BCEAO et la monnaie électronique e-CFA, la Banque régionale des marchés a décidé de retirer le nom e-CFA de son projet de monnaie électronique. La BRM n’a pas précisé quelle serait la nouvelle appellation de sa devise numérique.

La Rédaction