Ce matériel à imprimer en 3D pourrait permettre de réaliser des vêtements extensibles

Dakarmidi  – S’habiller n’est pas une mince affaire pour nombre d’entre nous. Chacun sa taille, sa morphologie, son style. Les technologies, et notamment l’impression 3D, pourrait aider grandement. Explication.

À moins que vous n’ayez la très grande chance de disposer d’un corps aux mensurations pas nécessairement parfaites mais passe-partout, il arrive fréquemment que le seul critère de la taille d’un vêtement ne soit pas suffisant pour être certain que celui-ci vous va. Votre morphologie et la coupe du vêtement sont des paramètres à prendre en considération. Sans parler de la prise ou la perte de poids. L’essayage est souvent obligatoire. À moins que les nouvelles technologies ne nous viennent en aide.

Ce matériau ressemble à de la laine

L’une des réponses à cet épineux problème pourrait provenir de l’impression 3D et d’un matériau très impressionnant. Des chercheurs de la John A. Paulson School of Engineering and Applied Sciences (SEAS) sur le prestigieux campus de Harvard, ont mis au point un matériau imprimable en 3D fabriqué à base de kératine – la même protéine que celle que l’on retrouve en grande quantité dans nos cheveux -. Le résultat ressemble beaucoup à de la laine mais il offre aussi les étonnantes particularités de se souvenir des formes – la fameuse mémoire de forme – et de pouvoir changer de forme lorsque soumis à un stimulus particulier.

Il s’imprime en 3D, se souvient des formes et peut même changer de forme

Selon les chercheurs responsables du projet, cette technologie pourrait aider l’industrie de la mode en réduisant notamment grandement les déchets le gaspillage. Créer des vêtements avec ce matériau pouvant s’adapter, littéralement, à son porteur est un rêve. Cela permettrait de fabriquer des pièces vraiment taille unique. Cela signifierait de fait moins de tailles différentes, moins de matériau, et des coûts, à long terme, revus à la baisse.

Les scientifiques pensent aussi que cela pourrait permettre d’aider les utilisateurs à remplacer moins fréquemment leur garde-robe dans la mesure où les vêtements seraient (en théorie tout du moins) toujours à leur taille. Pourrait-on enfin dire adieu à ces vêtements tout détendus et informes qui apparaissent si rapidement dans nos tiroirs et penderies ? Avec ce matériau, ce pourrait être le cas !

Laisser un commentaire