Apple franchit le seuil historique des mille milliards de dollars en Bourse

La capitalisation boursière d’Apple vaut désormais mille milliards de dollars. Les très bons résultats trimestriels du groupe, publiés mardi et bien meilleurs que prévu, laissaient présager un tel record. Sur les trois derniers mois, le bénéfice net du géant de l’informatique a progressé de 3 0% pour atteindre 11,5 milliards de dollars. Son chiffre d’affaires actuel est de 53 milliards de dollars.

Ces bons résultats sont dus essentiellement aux ventes de ses smartphones, qui ont bondi de 20 %. La firme à la pomme a écoulé 41 millions d’iPhone dans le monde. Viennent ensuite les ventes des tablettes, des ordinateurs, sans oublier son service de musique en ligne.

Lorsqu’il est entré en Bourse le 12 décembre 1980, le titre valait 44 dollars. Trente-huit ans plus tard, au moment du passage de la barre fatidique des 1 000 milliards, l’action a atteint 207,05 dollars. Entre-temps, Apple a frôlé la faillite. C’était dans les années 1990. Le groupe s’est relancé au début des années 2000 grâce au succès de l’iPod, son baladeur musical. Un essai transformé sept ans plus tard avec l’iPhone et de nouveau en 2010 avec sa tablette, l’iPad.

Ce record offre à la marque à la pomme une manne extraordinaire. Reste à savoir ce que le géant américain va en faire : soit distribuer de fabuleux dividendes à ses heureux actionnaires, soit faire de nouveaux investissements pour maintenir sa position dominante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom